Page 5 : Château de Cout-Saint-Etienne ... - ParaflyBe

www.parafly.be

Aller au contenu

Page 5 : Château de Cout-Saint-Etienne ...

Nos Sorties > 2015 > 2015-11-01
   Le Nounours en vadrouille ...   
   Ferme du Sartage ( 19 7me siècle ) - Rue du 43ème Régiment d'Infantrie - Et l'ancienne tour relais de l'OTAN de 180m ...   
   Court-Saint-Etienne ...   
   Et son Château ...   
   Château Goblet d'Alviella ...   
   Le château domine un magnifique parc d'une étendue de plus de 20 ha, classé en 1976. Il est l'œuvre de la famille Goblet d'Alviella. 
En 1844, le fils du général Goblet, comte d'Alviella, le comte Louis Goblet d'Alviella épouse la comtesse Coralie d'Auxy de Neufvilles, héritière du château de Court-Saint-Étienne. Dès la fin des années 1850, les prairies et les terres, marécageuses, qui entourent la Thyle et l'Orne au pied du château sont reprises par le général Goblet et son fils Louis. Eugène continuera l'œuvre entreprise. La Thyle est détournée pour rejoindre en ligne droite l'Orne et son ancien lit devient d'abord un étang d'agrément avant d'être comblé. Un nouvel étang est créé sur la rive droite de l'Orne. Quelques chemins sinuent dans un paysage « naturel » d'arbres, de gazon et d'eau pour former un jardin paysager typique de cette époque. Au siècle dernier, Félix Goblet, grand amateur d'arbres, président de la Société centrale forestière et auteur d'une très intéressante « Histoire des Bois et Forêts de Belgique » poursuit évidemment l'embellissement de ce parc d'une remarquable richesse en essences de toutes origines.
Aujourd'hui, la famille Goblet d'Alviella, par de constants travaux de restauration et d'entretien veille sur cette très belle réalisation paysagère du 19e siècle. ...   
   Cette propriété se situe au cœur du village, derrière l’église. Elle passa par mariage aux comtes Goblet d'Alviella dans le milieu du 19e siècle et resta depuis dans cette famille.

L’origine du complexe castral, juché sur un éperon dominant les confluents de la Thyle, de l'Orne et de la Dyle, remonte probablement à la seconde moitié du 12e ou au début du 13e siècle. C’était sans doute alors une tour en matériaux durs, accompagnée de fossés, de bâtiments d’exploitation agricole, etc. ...   
   ...   
   ...   
   ...   
Retourner au contenu